Panier

Service client Français 🇫🇷

–10% MAINTENANT AVEC LE CODE NOEL10

Mode d’emploi pour préparer un itinéraire de randonnée

Avez-vous déjà aperçu des randonneurs monter leur tente sous la pluie ou le vent au terme d’une journée de marche ? Si c’est le cas, sachez que c’est divertissant, mais tout le monde n’aime pas le faire. Si vous faites partie de cette dernière catégorie, vous devez être en mesure de préparer un itinéraire de randonnée afin de la réussir. Cela vous évitera de subir des accidents et cela vous débarrassera des difficultés que vous pouvez rencontrer sur le terrain.

Contrairement à ce que certaines personnes peuvent penser, l’organisation ne concerne pas uniquement les longues randonnées. Même pour une sortie de courte durée, vous devez prendre vos précautions afin d’éviter les accidents qui sont souvent récurrents pour cette activité. La préparation de ce loisir ne concerne pas uniquement le lieu et la période à laquelle vous devez marcher. Elle implique également d’autres éléments importants. Quels sont-ils ? Cet article vous en dit davantage.

Planifiez la randonnée en fonction de la taille et des capacités de votre groupe

Partir seul en randonnée, c’est l’occasion de se faire plaisir et de découvrir cette activité autrement. Seulement, ce n’est pas recommandé lorsque vous n’avez aucune maîtrise du milieu dans lequel vous vous rendez. C’est la raison pour laquelle vous devez privilégier les randonnées en groupe. Dans ce cas, ce sera vous et vos compagnons de marche qui choisiriez l’itinéraire. Parfois, il arrive que ce dernier soit choisi en amont et que le groupe en dépende. Quelle que soit l’option choisie, vous devez vous assurer que le groupe possède les capacités nécessaires pour affronter l’itinéraire sans trop de difficultés. Pour ce faire, vous devez tenir compte d’un ensemble de paramètres importants.

Mode d’emploi pour préparer un itinéraire de randonnée Conseils randonnée mode demploi pour preparer un itineraire de randonnee 2

Tout d’abord, vous devez connaître l’expérience moyenne du groupe, la condition physique moyenne du groupe et la taille du groupe. Aussi, dans un tel environnement, il est important qu’il y ait une personne assez expérimentée pour gérer le groupe. Les décisions étant incontournables pour avancer dans votre randonnée, vous devez définir une méthode adaptée. Elle évitera de créer des tensions sur le terrain. En outre, vous devez définir des règles à suivre pour la cohésion du groupe et vous devez constituer un groupe de taille optimale.

Vous devez déterminer si certains randonneurs du groupe doivent acquérir du savoir-faire avant le départ et connaître les conditions médicales des membres. Enfin, en ce qui concerne les frais, vous devez trouver comment ils seront partagés et choisir les personnes qui se chargeront de garder les matériels.

Choisissez optimalement l’itinéraire de la randonnée

Vous devez impérativement planifier l’itinéraire de la randonnée pour effectuer votre marche en toute tranquillité. Bien qu’une carte soit importante pour l’occasion, elle n’est pas le seul élément qui vous permettra de réussir votre activité en plein air. Vous devez également tenir compte de certains paramètres.

La collecte d’informations

Le premier réflexe que vous devez avoir pour la collecte des informations sur votre itinéraire de randonnée, c’est d’obtenir un guide. Ce dernier vous permettra d’avoir un aperçu de la région, du temps de marche, des lieux à découvrir, des distances à parcourir, des dénivelés, des refuges et des bivouacs. Pour compléter cet outil important, vous devez vous procurer une carte. Il ne s’agit pas du format routier. Avec celui-ci, vous risquez de vous perdre en peu de temps. Il vous faut une carte topographique pour l’occasion. Il s’agit d’une carte à grand relief qui montre le relief. Il est représenté par des ombres et des courbes de niveau. Ce qui est intéressant avec ces cartes, c’est qu’elles montrent également les aménagements humains. Vous y trouverez les chemins de randonnée et les refuges qui parsèment l’itinéraire.

Étant à la phase de collecte d’informations, vous pouvez toujours vous rendre sur internet. Cela vous permettra d’obtenir les renseignements qui vous serviront à affiner vos recherches. L’une des meilleures sources d’informations que vous pouvez trouver, c’est l’avis des anciens randonneurs et des gardiens de refuge. Ils vous seront d’une grande utilité pour préparer votre randonnée. Seulement, les opinions varient d’un individu à un autre. Rendez-vous donc sur les forums pour en apprendre davantage sur votre itinéraire.

L’organisation des différentes étapes de la randonnée

Il y a un point de départ pour toutes les randonnées. Pour bien préparer votre marche, vous devez trouver comment accéder à la ligne de départ. Selon les options qui vous sont offertes, vous pouvez vous y rendre directement où dormir dans une auberge la veille afin d’être prêt. Aussi, lorsque vous êtes en groupe, certaines personnes souhaitent éviter certains lieux ou s’y rendre. Vous devez en tenir compte pour évoluer sereinement.

Parfois, vous trouverez des itinéraires qui ne sont pas des boucles ou qui ne proposent pas un chemin aller-retour. Vous serez par conséquent contraint de vous rendre d’un point A à un point B. Dans ce genre de configuration, vous devez trouver une solution pour retourner au point de départ, surtout si vous y avez laissé votre voiture par exemple. Heureusement, plusieurs options sont envisageables. Transports en commun, aide d’un proche, le stop, voilà autant de possibilités que vous pouvez explorer.

Par ailleurs, vous devez savoir que les étapes se font de refuge en refuge ou de bivouac en bivouac. Par conséquent, vous devez choisir le meilleur moyen de passer la nuit. Si vous optez pour les espaces d’accueil, vous devez vous assurer qu’ils soient ouverts. En effet, certains refuges ouvrent en été tandis que d’autres sont disponibles en hiver. Vous devez penser à la meilleure solution et réserver si le besoin se fait sentir.

Si en revanche vous optez pour le camping, sachez qu’il y a des réglementations dont vous devez prendre connaissance. Cela vous évitera de commettre des erreurs qui peuvent vous être préjudiciables. Notez enfin que vous devez garder de l’argent liquide pour régler votre nuitée dans les refuges.

L’évaluation de la difficulté de marche

La randonnée n’est pas une activité facile à réaliser. Par conséquent, vous devez évaluer la difficulté de la marche. Pour ce faire, il existe des éléments auxquels vous devez faire attention. Parmi ceux-ci, on peut par exemple mentionner : le type de terrain (pentu, neigeux, sableux, accidenté, marécageux) ; le nombre de jours de marche, le dénivelé et la distance. Certains détails complètent cette liste à savoir l’altitude et le poids du sac à porter durant la randonnée. Pour éviter les blessures et les ralentissements en cours de route, vous devez choisir un itinéraire adapté aux conditions physiques du groupe et à son expérience. Si vous n’avez jamais fait un très grand parcours, ne vous surestimez pas.

La gestion du temps

Pour faire une bonne randonnée, le temps est important. En d’autres termes, vous devez savoir le temps que votre marche prendra du point de départ à la ligne d’arrivée, selon les étapes. En fonction de la difficulté de l’itinéraire, il se peut que vous preniez plus ou moins de temps. Il faudra également compter sur les envies de votre groupe et des capacités de chacun.

Vous devez compter les repas et les pauses pour connaître le temps que vous ferez sur votre itinéraire. N’oubliez également pas de tenir compte de l’heure de départ. Il est conseillé de partir tôt le matin afin d’éviter de marcher dans la nuit. Enfin, prenez en considération le temps de préparation surtout lorsque vous êtes avec des enfants. Tout le monde doit trouver son compte dans la randonnée.

Attention ! Si vous avez peu d’expérience en randonnée, vous devez prévoir un temps plus large. Cela est également dû au fait que vous devez vous reposer sur le rythme de la personne la plus lente pour mieux évoluer.

Procurez-vous le nécessaire pour votre randonnée

Pour votre randonnée, vous êtes partagé entre l’idée de partir à l’instinct ou d’emporter le nécessaire ? Si c’est le cas, sachez que pour une telle activité, vous devez disposer de certains matériels incontournables.

L’organisation de vos outils

Lorsqu’on parle de matériel, il s’agit de tous les objets qui vous seront utiles durant votre randonnée. Au nombre de ceux-ci, on peut citer : la casserole, le sac, les chaussures, les sous-vêtements… Pour marcher optimalement en groupe ou seul, vous devez déterminer les outils essentiels que vous devez garder afin d’éviter la surcharge. Faites donc un tri et sélectionnez les éléments dont vous aurez réellement besoin. Pour ce faire, vous devez également tenir compte des réalités du terrain, des difficultés que vous rencontrerez et du climat.

N’oubliez pas de tester votre matériel chez vous avant de l’embarquer. Cela vous évitera des surprises désagréables. Si certains outils sont manquants, vous devez rapidement vous rendre dans le magasin du coin afin de vous en procurer. Enfin, tenez compte des équipements qui seront utilisés en groupe.

La gestion de l’eau

Le pire lorsque vous marchez, c’est d’être déshydraté. En plus de vous ralentir, cela peut porter atteinte à votre santé. Vous devez donc prévoir une certaine quantité d’eau pour votre marche. Si vous en avez la possibilité, pensez à en prendre plus que nécessaire. Si vous prévoyez de camper, vous devez préparer vos repas vous-même. Par conséquent, vous devez réserver une certaine quantité d’eau pour l’occasion.

Au bout de quelques jours de marche, l’eau devient rare. C’est la raison pour laquelle le ravitaillement est nécessaire. Si vous optez pour cette solution, vous devez trouver les potentiels points d’eau. Au nombre de ceux auxquels vous pouvez penser, il y a les villages, les rivières et les refuges. Seulement, il reste à résoudre le problème de la potabilité de l’eau. Prévoyez donc des solutions pour purifier ou filtrer votre eau.

Certains problèmes peuvent vous ralentir en ce qui concerne l’obtention de l’eau. En effet, les refuges n’ont pas spécialement d’eau en hiver en raison des sources qui sont inaccessibles.

Mode d’emploi pour préparer un itinéraire de randonnée Conseils randonnée mode demploi pour preparer un itineraire de randonnee 1

La question de l’alimentation

Parmi les éléments que vous transporterez pour survivre au cours de la randonnée, il y a la nourriture. Vous devez au préalable déterminer la quantité d’aliments qui sera consommée pendant la marche. Pour ce faire, vous pouvez peser la nourriture. Afin de la réchauffer, vous devez disposer d’une solution adaptée. Selon vos besoins, vous pouvez emporter un réchaud ou des bûchettes d’allumettes pour faire du feu.

La randonnée demande beaucoup d’efforts. Par conséquent, vous devez prévoir d’emporter des repas calories. Si vous souhaitez randonner pendant plusieurs jours, vous devez déterminer si vous souhaitez fonctionner en autonomie complète ou dépendre des ravitaillements. Au cas où vous opteriez pour la première solution, vous devez disposer de sacs conditionnés pour éviter que les aliments pourrissent. D’ailleurs, il est déconseillé d’emporter des condiments qui ne peuvent pas être conservés. Si vous privilégiez la seconde option, vous devez déterminer à l’avance les lieux où vous vous ravitaillerez. Cela suppose que vous devez vous informer sur les villages et les refuges.

Enfin, savez-vous cuisiner ? Si non, vous devez avoir dans votre groupe plusieurs personnes qui peuvent faire à manger. Ainsi, vous pourrez vous alimenter sans trop de difficultés. Les aliments déshydratés sont également une option à envisager. La randonnée nécessite beaucoup d’efforts, vous devez donc être dans la gestion tout en vous nourrissant de manière optimale.

Faites attention aux conditions naturelles et aux restrictions humaines

Durant votre randonnée, vous vous frottez aux difficultés naturelles et aux restrictions humaines. Vous devez les prendre en compte pour planifier votre itinéraire.

L’évaluation des contraintes naturelles variables

Malheureusement, la randonnée en intérieur n’a pas encore été inventée. Cela signifie donc que vous dépendrez des conditions extérieures telles que la météo et le climat. Avant de commencer la marche, vous devez vous informer sur les températures minimales et maximales dans les régions sélectionnées pour votre randonnée. Aussi, avant votre départ, vous devez maîtriser la hauteur des rivières, les possibilités d’enneigement et l’intensité du soleil pour éviter d’attraper des coups de soleil. En outre, vous devez vous poser certaines questions et essayer d’obtenir des réponses. Au nombre des préoccupations que vous devez avoir, il y a :

  • À quel moment le soleil se lève-t-il ?
  • Le coucher du soleil est-il précipité ?
  • Quelle est la probabilité pour qu’il y ait des vents forts ?
  • Les conditions météorologiques peuvent-elles changer subitement ?

En plus de ces questions, vous devez vous interroger sur plusieurs points à savoir :

  • les risques d’avalanche, d’inondation, de marées ;
  • les phénomènes météorologiques ;
  • l’état des chemins ;
  • la faune et la flore environnantes, etc.

Tous ces détails vous aideront à choisir du matériel supplémentaire, à vous équiper de manière optimale et à déterminer où et comment poser votre tente pour camper.

Les restrictions humaines

Lorsque vous randonnez, vous parcourez un itinéraire donné. Ce dernier vous contraint à parcourir certaines régions habitées. Par conséquent, il existe des restrictions humaines que vous devez connaître pour organiser votre marche sportive de manière optimale. Par exemple, vous devez vous informer sur les règles relatives aux terrains que vous traversez. Parfois, vous avez besoin d’une autorisation ou un permis pour passer dans des terrains privés et des parcs.

Si c’est le cas, commencez à vous renseigner sur la somme à payer et le temps d’attente pour l’obtention de ces pièces importantes. Le camping et le bivouac ne sont pas autorisés partout. Pour information, il existe des parcs nationaux et régionaux qui vous permettent de bivouaquer uniquement près des refuges.

Si vous devez réserver un bivouac ou un refuge, il est important que vous en ayez connaissance. C’est important pour éviter les mauvaises surprises. Aussi, il n’est pas rare qu’un itinéraire traverse des zones protégées. Dans ce cas, vous devez connaître la démarche à suivre. Selon le lieu que vous traversez, vous devrez nettoyer votre matériel afin d’éviter la prolifération des parasites.

Pour vous alimenter, vous devez utiliser un réchaud. Est-ce que cet équipement est autorisé en extérieur ? Pouvez-vous allumer un feu à la place ? Voilà autant de questions que vous devez vous poser pour éviter les situations désagréables. Enfin, trouvez une solution concernant vos déchets et vos besoins.

A lire également : Comment préparer un trek ?

Prévoyez l’imprévisible

En partant en randonnée, vous devez accepter que tout ne se passera pas forcément comme prévu. Vous devez donc être suffisamment préparé afin de réagir rapidement en cas de problème.

En effet, il est probable que la météo change subitement et qu’il vente beaucoup alors que ce n’était pas prévu. Vous devez nécessairement vous adapter aux modifications. C’est la raison pour laquelle il est important d’avoir le matériel nécessaire à disposition. Malgré le test de votre matériel à domicile qui fut concluant, il se fait qu’il ne fonctionne plus suite à un incident. Vous ne pouvez donc plus vous en servir. L’idéal, c’est de toujours prévoir un plan B pour éviter de subir les imprévus.

En cas de blessure grave ou de blessure légère, vous devez vite réagir pour vous sauver ou sauver l’un de vos partenaires. Pour ce faire, une trousse de secours est l’idéal. Enfin, si vous êtes perdu et que vous n’avez plus envie d’avancer, vous devez trouver une solution pour vous en sortir. Donnez donc votre itinéraire précis à une personne de confiance et gardez un téléphone dans vos affaires en cas d’urgence.

Préparer un itinéraire de randonnée : en résumé

En somme, la planification d’un itinéraire de randonnée est importante pour réaliser cette activité qui peut être imprévisible. Pour éviter les situations inconfortables, c’est une étape par laquelle vous devez passer. Alors, quelles sont les astuces qui vous semblent les plus utiles ? Dites nous en commentaire.