Panier

Service client Français 🇫🇷

Livraison gratuite à partir de 50€ d’achat

Pieds qui chauffent en randonnée : comment s’y préparer

Si vous êtes un féru de la randonnée, vous devez prêter une attention particulière à vos pieds. En prendre soin et les préparer avant d’entamer une rando est donc plus que nécessaire. Cela permet entre autres d’éviter les pieds qui chauffent en randonnée. Ce qui pourrait causer des blessures graves. Découvrez dans la suite de cet article des astuces pour vous préparer contre l’échauffement des pieds en randonnée.

Quelles sont les principales raisons d’un échauffement de pieds en randonnée ?

Au cours d’une randonnée, lorsque vous courrez ou marchez, toute une journée ou plusieurs jours, vos pieds montent en température. Ils peuvent donc facilement s’échauffer et cela peut entraîner des blessures, des lésions ou des douleurs intenses. Plusieurs facteurs peuvent être à l’origine de cet échauffement des pieds en pleine randonnée. Les plus fréquents ont été répertoriés pour vous. Etudiez-les surtout avant toute randonnée.

Des chaussures inadaptées

Lorsque vos chaussures ne sont pas respirantes, ni aérées, vos pieds sont coincés. Et ils le sont encore plus lorsque vos chaussures ne sont pas de la bonne taille. En réalité, des chaussures trop petites ne laissent pas l’air circuler. Aussi, des chaussures trop grandes ne maintiennent pas assez vos pieds dans vos chaussures. Dans les deux cas, il y a des risques de friction entre vos pieds et vos paires, de transpiration, et de frottements.

A lire également : Comment choisir ses chaussures de randonnée ?

Des chaussettes inadéquates

Des chaussettes de mauvaise qualité peuvent également vous causer des problèmes. Vous les considérez peut-être comme des accessoires moins importants mais, les chaussettes contribuent également à la réussite de vos randonnées. En effet, lorsqu’elles ne sont pas de qualité, les chaussettes peuvent provoquer des sensations de brulures ou des démangeaisons. A cet effet, évitez les chaussettes en coton. Elles ne conviennent pas à la randonnée. Elles retiennent la chaleur et la sueur.

Des allergies

Outre les facteurs précédents, l’échauffement de vos pieds en randonnée peut être également dû à des allergies. Eh bien, il peut arriver que vous soyez sensible à certaines matières utilisées dans la fabrication de vos chaussettes ou de vos chaussures. Il s’agira par exemple des tissus, des colornts, adhésifs ou toutes autres fibres. Lorsque c’est le cas, vous ressentirez des brulures, des démangeaisons, ou une extrême chaleur quand vous portez une chaussette ou une paire de chaussures en particulier.

Alors si vous vous retrouvez souvent dans cette situation, soyez un peu plus attentif lorsque vous portez vos chaussettes et vos chaussures. Et notez celles qui spécifiquement vous font ressentir ces sensations d’échauffement. Une fois que vous arrivez à les détecter, procédez à un changement de type ou de marque. Mais prenez surtout le temps de vérifier la composition de vos paires de chaussures et de chaussettes à l’achat.

Toutefois, pour être plus sûr de ce que ces matières vous causent réellement des allergies, consultez un médecin. Vous confirmerez ou infirmerez vos doutes.

L’excès de transpiration

Cela peut paraitre étrange mais la plupart des gens qui sont sujets à une transpiration excessive ont souvent les pieds qui chauffent. Vous comprendrez donc qu’en randonnée, les pieds s’échaufferont très vite. Et encore plus en été. Pour restreindre la transpiration, il est conseillé d’utiliser un vaporisateur ou une poudre.

Comment préparer efficacement ses pieds pour la randonnée ?

Vos pieds sont les membres les plus sollicités, au cours d’une randonnée. Vous devrez donc en prendre soin et les préparer avant toute randonnée. En le faisant, les risques d’échauffement seront considérablement limités. Alors, pour bien apprêter vos pieds avant une randonnée, passons en revue quelques points qui vous y aideront.

Avoir une bonne hygiène des pieds

vue rapprochée sur un pied sur lequel les mains d'une personne utilisent un coupe-ongles.
Coupe des ongles régulière obligatoire

Une bonne hygiène des pieds se révèle être toujours efficace pour lutter contre l’échauffement. Vous devrez donc avoir de bonnes habitudes quotidiennes :

  • coupez régulièrement les ongles de vos pieds, afin de limiter les risques de blessures en randonnée. Vous devez le faire une à deux fois par semaine ;
  • lavez régulièrement vos pieds au savon en prenant soin de bien les sécher après. Ceci permet en fait de maintenir vos pieds toujours frais et de réduire les risques de forte transpiration ;
  • procédez à un gommage des pieds. Ce soin permettra d’éliminer les cellules mortes de l’épiderme. Mais permettra aussi de rendre plus douces les callosités qui se sont formées, suite aux nombreux frottements des pieds. Ainsi, ce soin consistera à baigner vos pieds dans de l’eau chaude salée, afin de les rendre mou. Ce gommage des pieds doit être fait une fois par mois au moins, et encore plus lorsque vos randonnées sont fréquentes ;
  • Consulter au moins une fois par an un podologue. Il s’agit d’un médecin spécialisé dans le traitement de toutes les pathologies et maladies liées à la peau. En faisant appel aux soins d’un tel praticien, vous effectuez une action préventive. Cette prévention est nécessaire, quand bien même d’après vous vos pieds seraient en parfaite santé !

Préparer et renforcer la peau de ses pieds

Il s’agit du point le plus important pour se préparer contre les pieds qui chauffent en randonnée. Le principe ici est simple. Vous devez préparer et renforcer la peau de vos pieds. L’objectif étant de rendre moins sensibles et plus fermes les parties fragiles des pieds, puis de les assouplir. De plus, cela vous évitera des ampoules, des lésions ou des blessures.

Lorsque vous envisagez effectuer une longue randonnée, nous vous conseillons de commencer à préparer vos pieds, 3 semaines au moins avant votre départ. Cette préparation se fera en trois étapes :

  • Le tannage : cette première étape consistera à tremper tous les soirs vos pieds dans de l’eau tiède contenant du jus de citron. L’acidité du citron permettra à la peau de s’épaissir. Vous ferez ce soin tous les soirs durant minimum deux (02) semaines. Il est également possible d’utiliser les produits de tannage conçus par des marques expertes en la matière ;
  • L’assouplissement de la peau des pieds : cette étape débutera à la deuxième semaine. Vous n’aurez qu’à masser vos pieds avec la crème hydratante de votre choix (crèmes spéciales hydratantes pour les pieds, beurre de karité). En le faisant, vous adoucissez la peau de vos pieds, précédemment durcie par le tannage. Pour une action en profondeur des crèmes hydratantes, vous devez masser pendant un bon moment ;
  • La dernière étape de la préparation, consiste à appliquer un peu de talc sur vos pieds et dans vos chaussettes tous les jours. Vous commencerez à le faire une semaine avant la date prévue pour la randonnée. Par ailleurs, même au cours de la randonnée, vous pouvez continuer à appliquer le talc.

Vous vous dites sûrement « tout ça pour une simple préparation de pieds ! ». Eh oui, c’est le sacrifice à consentir pour ne pas faire souffrir vos pieds en randonnée. Si vous le faites bien, vous verrez qu’à la fin de ces étapes, la peau de vos pieds sera à la fois solide et souple. Mais également élastique et résistante aux différents chocs qu’elle subira.

Choisir de bonnes chaussures de randonnée

Nous avions dit plus haut que des chaussures inadaptées peuvent être à l’origine de l’échauffement de vos pieds en randonnée. Alors, il est plus que nécessaire d’y accorder une attention particulière. En fait, vos chaussures de randonnée doivent être adaptées à vos pieds, être de bonne qualité et confortable. Des chaussures adaptées à vos pieds les protègeront contre d’éventuels frottements, sources de blessures et d’échauffement.

Par ailleurs, il est également important que vos pieds soient bien maintenus dans vos chaussures sans être coincés et sans glissés. Vos chaussures doivent donc être respirantes et légères. Faites alors le choix de vos chaussures avec la plus grande attention.

Optez pour des chaussures respirantes et légères

La respirabilité de vos chaussures limitera la chaleur, qui peut être source d’humidité. Les chaussures respirantes sont encore plus nécessaires en période estivale et en période de forte chaleur. Porter des chaussures non aérées ne fera que concentrer l’humidité dans vos chaussures et provoquer l’échauffement. En outre, il serait idéal que votre laçage ne soit pas trop serré. Lorsque c’est le cas, vous augmentez le risque de compression de chaleur dans vos chaussures. Et des ampoules vont très vite apparaître !

Veillez à la taille de vos chaussures

Préférez des chaussures de randonnée supérieures d’une demi pointure au moins à votre taille de chaussure habituelle. En clair, la taille de vos paires ne doit pas faire la taille exacte de vos pieds comme pour les chaussures de ville. En effet, au cours des marches en randonnées, vos pieds auront tendances à gonfler. Ce qui est tout à fait normal ! Et c’est pour cela que nous vous recommandons des chaussures qui ne vont pas compresser vos pieds et causer de l’échauffement.

Evitez de porter des chaussures neuves pour la randonnée

C’est la règle d’or à suivre pour éviter que vos pieds ne chauffent. Rassurez-vous d’avoir beaucoup marché avec vos chaussures avant de les utiliser pour une randonnée de longue durée. « Jamais de chaussures neuves ». De ce fait, lorsque vous venez de changer toutes vos paires de chaussures de randonnée, essayez de les « casser ». Vos chaussures seront de cette façon plus souple et beaucoup plus agréables à porter. Mais le principal avantage est qu’elles seront assez légères pour vous éviter des échauffements.

La méthode pour casser des chaussures neuves est assez simple. N’allez pas croire que vous aurez à casser littéralement vos chaussures neuves. Sûrement pas ! D’abord, faites de petites promenades dans votre voisinage, autour de votre maison en mettant vos chaussures neuves. N’oubliez surtout pas de mettre des chaussettes ! Ensuite, de façon progressive, portez vos chaussures neuves pour de petites marches. Avec le temps, augmentez la distance. Vous verrez que tout doucement vos chaussures deviendront totalement souples et moins rigides.

vue sur des chaussures de randonnée grises portées par un randonneur sur un rocher.
Chaussures de randonnée souples et adaptées

Choisir des chaussettes adéquates

Pour vous assurer un bon maintien, un bon confort et vous protéger des échauffements, il est essentiel de bien choisir vos chaussettes. Surtout ne vous en faites pas, car il existe plusieurs types de chaussettes de randonnées qui protègent vos chevilles et vos talons de blessures.

Toutefois, nous vous recommandons de tenir compte de vos allergies, si vous en avez, dans le choix des matières de vos chaussettes. Faites donc votre choix en fonction de votre sensibilité. Mais surtout, n’utilisez pas de chaussettes en coton. Elles favorisent les échauffements de pieds, les ampoules et retiennent très longtemps l’humidité.

L’astuce secrète qu’utilisent certains randonneurs pour se protéger des échauffements est « le système à deux chaussettes ». Deux chaussettes ? Eh oui. La première est habituellement fine, faite en synthétique et est respirante. Son rôle est réduire l’humidité et donc la chaleur, en évacuant la sudation vers l’extérieure.

Par-dessus la première chaussette, une deuxième en laine est portée. Celle-ci va absorber l’humidité rejetée par la première chaussette. Elle réduira à son tour aussi l’humidité. Et tout ceci, sans que vous ne ressentiez la moindre sensation humide. De plus, elle servira de « coussin », entre votre chaussure et vos pieds. Les risques de frottements, de frictions, de chaleur intense seront ainsi considérablement éliminés.

Faire régulièrement un bilan de santé

Vous ressentez peut-être une intense chaleur aux pieds chaque fois que vous effectuez des marches quelque soit leur durée ? Ces échauffements peuvent se traduire également sous forme de sensations de brulures, d’engourdissement, de picotements ou de chatouillement. Si ces échauffements deviennent récurrents, malgré le fait que vous prenez bien soin de vos pieds, vous devez chercher à avoir un avis médical.

Faire des examens médicaux et un bilan de santé vous permettra de détecter la véritable source de ces échauffements. Et si vous aviez fait des examens il y a de cela longtemps, il serait peut-être temps de l’envisager encore. Discutez-en donc avec votre médecin.

Comment protéger ses pieds de l’échauffement pendant une randonnée ?

Nous venons d’apprendre que pour prévenir au maximum les échauffements de pieds en randonnée, il faut se préparer. De la même manière, pendant une randonnée, vous devez anticiper. L’anticipation, comme dans tous les domaines est une clé de succès. Découvrons donc en quoi consiste une protection des pieds pendant une randonnée.

Réagir immédiatement aux premières apparitions de douleurs

Dès votre première sensation de brulure ou d’échauffement, faites une pause pour vérifier ce qu’il en est. Vous savez, lorsque vous sentez que vos pieds chauffent, cela veut dire qu’une ampoule est sur le point d’apparaitre. Dans cette situation, ne commettez surtout pas l’erreur d’attendre avant de soulager votre douleur. Parce qu’après il sera peut-être déjà trop tard.

En bref, lorsque vous ressentez un échauffement, une douleur quelconque, arrêtez-vous un instant et traitez votre bobo. C’est très important. Il serait totalement inutile d’attendre !

Préparer soigneusement une trousse de secours

Pour pouvoir vous soigner immédiatement, vous devriez avoir préparé une trousse de secours. Ainsi, pour prendre soin de vos pieds au cours d’une randonnée, votre trousse de secours doit comprendre :

  • un antidouleur de type paracétamol ;
  • les Cap Protector ou Foot Protector : ce sont des pansements légers et discrets en silicone, d’une incroyable résistance. Ils vous aideront à lutter contre une aggravation ou d’autres apparitions d’ampoules. Leur action est préventive ;
  • une crème antifriction qui réduira les démangeaisons ou irritations qui surviennent après de longues heures de marche ;
  • un gel froid de récupération quevous appliquerez tous les soirs, afin de vite récupérer ;
  • une paire de chaussettes et une paire de chaussures supplémentaires, pour vous servir en cas d’échauffement ou d’humidité des autres paires.

Aérer et soulager ses pieds

Tout au long de vos journées de randonnée, enlevez de temps en temps vos chaussures et laissez vos pieds respirer. En effet, aérer régulièrement vos pieds les refroidira, empêchera et soulagera l’échauffement et réduira le gonflement de vos pieds. Et cela vous fera le plus grand bien !

2 jambes croisées vernies sont posée sur un banc fait avec un tronc d'arbre coupé en 2. à côté, 2 chaussures de randonnée marron et oranges sont posées avec des chaussures colorées à l'intérieur.
On aère les pieds

En outre, n’oubliez pas que les ampoules, brulures ou blessures surviennent à cause de la friction et surtout de la chaleur. Alors, à chaque aérez vos pieds, afin de les refroidir. Cela vous permettra aussi de sécher vos paires de chaussures et de chaussettes.

Par ailleurs, en saison pluvieuse vous serez d’accord qu’il serait un peu plus compliqué d’aérer ses pieds pendant une randonnée. C’est juste ! Mais vous pouvez passer régulièrement une crème anti-frottements, sur vos pieds. Ainsi, les risques de friction seront réduits. Néanmoins, tâchez d’aérer vos pieds en fin de journée.

Comment traiter ses pieds après une randonnée ?

Une fois la randonnée terminée, vous devez continuer à prendre soin de vos pieds ? Il le faut si vous voulez continuer les grandes randonnées. Pour ce faire, mettez en place une routine efficace, que vous devez suivre quotidiennement :

  • après une longue journée de rando, séchez toujours vos chaussuresainsi que vos semelles intérieures à l’air libre. De cette façon, vous les aérez et elles sècheront plus vite ;
  • prenez méticuleusement soin de vos chaussures et vérifiez chaque fois leur usure après une randonnée ;
  • portez des chaussures respirantes, notamment « des sandales », le soir, afin de faire respirer vos pieds au maximum ;
  • en fin de journée, prenez soin de vos pieds en les massant régulièrement. Vous verrez comment vous passerez des nuits paisibles ;
  • continuez à renforcer la peau de vos pieds et maintenez une bonne hygiène des pieds ;
  • avant de partir pour une nouvelle randonnée, essayez de porter vos chaussettes et vos sandales, environ 30min avant le départ.

Pieds qui chauffent en randonnée : le point

En résumé, un randonneur a l’obligation de prendre soin de ses pieds au quotidien. Cela contribue non seulement à protéger ses pieds des échauffements, mais à prévenir aussi les blessures et ampoules éventuelles. Et n’oubliez surtout pas de consulter un médecin si vos échauffements persistent. Découvrez en image comment vous préparer avant une randonnée.

Alors, pensez-vous être capable de préparer vos pieds et d’en prendre soin avant, pendant et après une randonnée ? Avez-vous déjà essayé l’une des techniques évoquées plus haut pour le soin de vos pieds ? Si oui, n’hésitez pas à nous répondre en commentaire.