Panier

Service client Français 🇫🇷

Livraison gratuite à partir de 50€ d’achat

Comment choisir ses chaussures de randonnée ?

Il n’est pas rare d’entendre certaines personnes affirmer que pour randonner, toute chaussure de sport conviendrait. Mais ce n’est nullement le cas. Tout comme la pratique du « Tango » nécessite des chaussures spécifiques destinées au Tango, la randonnée nécessite des chaussures adaptées. Eh oui, aussi surprenant que cela puisse paraître, il faut des chaussures spéciales de randonnée pour randonner. Retrouvez dans cet article le guide complet savoir comment choisir ses chaussures de randonnée convenablement.

Quel est le rôle et l’importance des chaussures de randonnée ?

Il est vrai que la randonnée est avant tout une activité pour s’évader, pour prendre de l’air, pour admirer des paysages hors du commun et pour voyager. Toutefois, qu’il s’agisse d’une petite balade ou d’une grande randonnée (trekking), pour en profiter pleinement, vous devez être bien dans vos chaussures. En effet, avant tout, randonner consiste à marcher. Et pour prendre du plaisir dans votre marche, vous devez vous assurer du confort de vos pieds.

Imaginez un instant que vous randonnez avec des chaussures de ville, sur un terrain instable, montant ou glissant. Vos pieds ne seront pas bien maintenus dans ces chaussures. En plus, vos pieds risquent de s’échauffer et de former des ampoules. Vous imaginez toute la gêne que cela peut vous causer ? C’est justement à cause de ces paramètres qu’il est important que vos pieds soient maintenus dans des chaussures vraiment adaptées à la randonnée.

C’est pourquoi les chaussures de randonnée sont conçues dans le but d’assurer protection et confort à vos pieds. Vos chevilles sont bien maintenues dans vos chaussures. Ce faisant, les risques d’accidents et de blessures sont considérablement réduits!

Quels sont les critères de choix des chaussures de randonnée?

Le choix de vos chaussures de randonnée doit être sujet à plusieurs critères. Au nombre d’eux, on distingue :

Le type de terrain

Avant de choisir votre paire vous devez vous demander d’abord sur quel type de terrain vous comptez effectuer votre randonnée. Nous distinguons à cet effet trois types de terrain de randonnée.

  • les sentiers avec peu de dénivelé : il s’agit de sentiers faciles dont les surfaces sont régulières et stables et dont les pentes sont modérées. Habituellement, on les trouve en forêt, en plaine, en vallée ou sur le littoral. Pour ce genre de terrain, optez pour des chaussures légères et souples. Elles sont faciles et agréables à porter mais surtout améliorent votre confort ;
  • les sentiers irréguliers et accidentés : ce sont des sentiers avec plus de dénivelés. Vous rencontrerez ces terrains en montagnes et dans des paysages faits de pentes et de vallées. Sur ce genre de sentier, vous devez faire preuve d’attention et vous devez fournir un peu d’effort, car les pentes feront travailler vos chevilles et vos jambes ;
  • les hors-sentiers : ces terrains ne sont pas stables et sont très peu balisés. Les randonnées sur ce genre de terrain nécessitent attention et extrême concentration. Vous aurez à traverser des rivières, à franchir des obstacles. Le plein d’aventures en quelque sorte!

Pour cela, sur des sentiers accidentés ou hors-sentiers, vous devez opter pour des chaussures solides et rigides. En effet, plus le sentier est escarpé, plus votre randonnée est technique, et plus vous devez vous assurer de la stabilité de vos chaussures.

vue sur les jambes d'un randonneur de montagne avec des bâtons de randonnée. il est au bord d'une falaise, entouré de montagnes. il porte des chaussures de randonnée et un pantalon de randonnée.
Randonnée de montagne

Le type de randonnée que vous comptez effectuer

Comme vous l’aurez deviné, chaque type de chaussures de randonnée est conçu pour un type de randonnée spécifique. Autrement dit, en fonction de la randonnée que vous souhaitez pratiquer, les chaussures de marche vont différer.

La balade

La balade est une marche sur sentiers faciles et tracés. Vous n’aurez donc pas à porter un lourd sac à dos. Un petit sac pour la journée est tout à fait suffisant. Ainsi, pour ce type de randonnée, nous vous recommandons les chaussures mi- montantes ou à tiges basses, légères et souples. En fait, de telles paires sont confortables. De plus, vous pourrez les utiliser pour d’autres types de sport. Notamment la course d’orientation, le VTT ou les marches nordiques. Préférez donc ce type de chaussures pour vos petites balades.

La petite randonnée

Ce type de randonnée peut aller de quelques heures à trois jours. Tout au long du parcours, vos chevilles doivent être bien maintenues. Mais les semelles de votre paire doivent être également souples. Il est donc recommandé de préférer des chaussures de randonnée à tiges moyennes ou à tiges basses. En fait, celles à tiges moyennes sont polyvalentes, et conviennent donc pour les sentiers faciles ou moyennement dénivelés.

La randonnée active

Ce genre de randonnée est effectué généralement sur des montagnes moyennes ou en plaines. Les terrains parcourus sont donc variés. Il peut y avoir très peu ou beaucoup de pentes et de vallées. Pour la randonnée active, vous aurez à marcher à une allure soutenue. C’est pour cette raison que les chaussures de randonnée qui conviennent sont celles à tiges montantes, mi- montantes ou à tige basse. En fait, votre choix dans ce cas dépendra essentiellement de l’environnement. Notez que ces chaussures sont non seulement adhérentes mais incroyablement souples.

La grande randonnée et le trekking

Ces deux randonnées exigent plus de technicités. En effet, les sentiers de ce type de randonnée sont instables, très irréguliers et accidentés. Mais ils sont surtout très escarpés. Vous marcherez donc longtemps pendant des heures. Pour ce type de randonnée, l’idéal est d’opter pour des chaussures à tiges hautes (montantes), robustes et rigides. Elles sont en effet très résistantes et maintiendront vos chevilles.

La durée de votre randonnée

Selon que votre randonnée durera juste quelques heures ou des jours, vos besoins seront différents. Et bien évidemment, les chaussures de randonnée en dépendent également.

Si vous envisagez effectuer une grande randonnée ou du trekking sur plusieurs jours, vos chaussures doivent être durables et résistantes. Vous opterez donc pour des chaussures de trekking à tige haute. Elles sont très pratiques, surtout lorsque vous ne pouvez pas partir avec plusieurs paires de chaussures. De plus, leur solidité vous permettra de parcourir sans difficulté des kilomètres. Mieux, vos pieds seront bien protégés et maintenus confortablement.

En revanche, pour une randonnée de quelques heures (demi-journée ou journée complète), vous choisirez des chaussures différentes. Ici, vous ne serez pas obligé de choisir des chaussures de trekking du fait de leur lourdeur. Vu qu’il ne s’agit que de quelques heures, apportez légèreté à vos pieds, et préférez des chaussures de randonnée à tige moyenne ou basse. Elles conviendraient mieux et seraient plus confortables.

La morphologie

Pour trouver chaussures à vos pieds, il est indispensable que vous teniez compte de votre morphologie. Cet aspect est d’autant plus important pour choisir des chaussures de randonnée. Un bon choix évitera les douleurs aux pieds. Pour cela:

  • Choisissez la bonne taille pour vos chaussures : vos chaussures doivent être un peu plus longues que vos pieds. Plus long d’environ 1 à 2 cm. De cette façon, vos bouts de pieds ne seront pas coincés dans vos chaussures. Souvenez-vous que vous aurez à marcher pendant des heures au moins. Il faudrait donc faire respirer un peu vos pieds ;
  • Achetez également des semelles intérieures : elles sont en fait importantes pour plus de confort dans vos chaussures de randonnée. Elles vous assurent un bon soutien plantaire. Ainsi, vous les mettrez dans vos chaussures de randonnée.

Par ailleurs, notez qu’il existe deux types de semelles intérieures. Il s’agit des semelles préformées et des semelles « prêtes à chausser ». Ces dernières sont des semelles antibactériennes, désodorisantes, amortissantes de choc et bien aérées. Quand elles sont aérées, elles offrent plus de respirabilité à vos pieds.

En outre, les semelles préformées corrigent de façon très efficace le soutien plantaire de vos pieds. Nous vous les recommandons vivement. Grâce à elles, vous serez confortablement maintenus dans vos chaussures de randonnée.

Le poids de votre sac à dos

Aussi invraisemblable que cela puisse paraître, le poids de votre sac à dos influe sur vos chaussures de randonnée. Il s’agit d’un critère à ne surtout pas négliger dans votre choix. Vous vous demanderez alors s’il faille amener votre sac de randonnée en magasin, pour choisir votre paire. Vous n’y êtes pas obligé, rassurez-vous.

Notez que lorsque votre sac à dos est très léger ou que vous n’en portez pas pour la rando, préférez des chaussures légères et souples. Mais, si vous comptez effectuer une grande randonnée sur plusieurs jours, votre sac à dos sera évidemment plus lourd. Dans ce cas, faites un choix judicieux en optant pour des chaussures rigides à tige haute. Elles vous apporteront plus de stabilité et de maintien.

Les conditions météorologiques et la saison

Eh oui! La météo est un critère important que vous devez absolument prendre en compte dans votre choix. Ainsi, selon les conditions climatiques vous décidez quelles chaussures de randonnée conviendrait.

En été, sur un sentier plat

En pleine chaleur, des sandales sont plus recommandées. Des sandales pour la randonnée? C’est bien possible. En effet, lorsque vous marchez avec des chaussures complètement fermées en été, vos pieds sont très inconfortables. Vos pieds risquent donc de transpirer et manqueront de respirabilité. Vous imaginez la sensation désagréable que peut procurer des pieds plus ou moins humides enfermés dans des chaussures?

C’est la raison pour laquelle, en été, nous vous recommandons d’opter pour des sandales de marches respirantes. Elles peuvent être fermées ou ouvertes. Tout dépend de la randonnée que vous comptez pratiquer. Elles conviennent parfaitement pour randonner sur des terrains faciles et offrent confort et respirabilité à vos pieds. Cette image illustre le modèle de sandales de randonnée ouvertes.

illustration de chaussures sandales d'été pour la randonnée. Ce sont des sandales ouvertes maintenues par des attaches à scratch.
Illustration d’une sandale de randonnée

En été, sur un sentier escarpé

Vous savez certainement que les terrains escarpés sont peu stables et présentent souvent des dénivelés. Alors, même s’il fait très chaud, les chaussures de randonnée sont toujours plus sécurisantes. Si vous devez traverser par exemple de hautes herbes, des sandales de randonnée ne conviendront pas. Nous vous conseillons donc des chaussures de randonnée montantes ou basses, respirantes et légères. Par exemple, celles conçues en mesh sont très respirantes et légères.

En saison pluvieuse

Lorsqu’il pleut, il n’est pas souvent évident de pouvoir se protéger complètement. Jusqu’à ce jour, les chaussures les plus imperméables sont les bottes de pluie. Certes, pour une randonnée sous la pluie, aucune chaussure n’est parfaitement étanche. Toutefois, il existe des chaussures de randonnée avec traitement imperméable et déperlant.

Pendant une randonnée sous la pluie ou dans la neige fraîche, les chaussures de randonnée imperméables conviennent donc le mieux. Vous aurez le choix entre plusieurs modèles. Néanmoins, il est important de préciser que sous une pluie très intense, même les chaussures de rando les plus imperméables ne résistent pas longtemps. Vous devez donc recourir aux bottes de pluie pour une protection maximale.

Quelles sont les caractéristiques d’une chaussure de randonnée ?

Une fois que vous êtes fixé sur les critères de choix de vos chaussures de randonnée, vous devez à présent faire attention aux caractéristiques techniques. Celles qui vous aideront à faire votre sélection parmi une multitude de paires.

La hauteur de la tige

Trois hauteurs différentes de tiges sont à distinguer pour trois différents maintiens :

  • la tige haute : les chaussures de randonnée à tige haute sont les plus sécurisantes. En effet, cette hauteur assure un maintien parfait de vos chevilles, surtout sur des sentiers accidentés. Ces chaussures conviennent pour les trekkings et les grandes randonnées. Ainsi, même s’il arrive que vous soyez fatigué et que vous fassiez un faux pas, les chaussures à tige haute vous éviteront des blessures. La tige maintiendra d’une manière efficace votre pied ;
  • la tige moyenne : encore appelée « mi- montante », la tige moyenne sert d’intermédiaire entre la tige basse et la tige haute. Ce type de chaussure de randonnée est la plus polyvalente. Elle est idéale pour tous types de randonnées sur des sentiers faciles et moyennement escarpés. De plus, les chaussures de rando à tige moyenne sont beaucoup plus souples et légères que celles à tiges hautes ;
  • la tige basse : c’est la tige de chaussure de randonnée la plus légère. Elle convient bien pour les balades, les petites randonnées ou les randonnées actives sur des sentiers faciles. Certains modèles de chaussures à tige basse sont rigides. Vous pourrez les porter pour effectuer des courses sur des terrains avec des dénivelés. Elles sont appelées « chaussures de trail ».

Les semelles des chaussures de randonnée

La semelle d’une chaussure de randonnée est composée d’une gomme en caoutchouc. Cette gomme est plus ou moins tendre, selon le type de chaussure. Plus la gomme de votre chaussure sera tendre, plus elle sera durable. Plus elle sera rigide, plus vite la chaussure s’usera. Ainsi, les semelles de vos chaussures doivent accrocher, être adhérentes et amorties.

  • l’accroche : c’est l’aptitude de votre chaussure à avancer sur des sentiers instables et irréguliers (neige, sable, boue,…). Pour reconnaître des chaussures de rando avec une bonne accroche, faites attention aux crampons. Vous verrez qu’ils sont bien profonds ;
  • l’adhérence : elle confère une bonne marche sur des surfaces escarpées et dures (pierres, roches, montagnes). Les chaussures de rando avec une bonne adhérence sont constituées de crampons pas très profonds et larges ;
  • l’amorti : elle assure confort et protection à vos chevilles ainsi qu’à vos articulations. Une chaussure de rando bien amortie atténue considérablement les impacts de vos pieds au sol. La semelle peut donc être relevée à l’arrière, à l’avant, ou encore être plate ;
  • la rigidité : ce critère vous permet d’être immédiatement fixé sur le type de rando pour lequel la paire a été conçue. Il vous suffira d’essayer de plier la paire pour vérifier la rigidité. Qu’il s’en souvienne, nous avons dit que plus le terrain est rigide, plus les chaussures doivent être solides. Ainsi, pour le trekking et les grandes randonnées, les chaussures aux semelles rigides sont idéales. Les chaussures de randonnée aux semelles souples conviennent pour les randonnées sur des terrains faciles.

Les lacets et le pare-pierre de vos chaussures de randonnée

Le laçage est important pour bien maintenir vos pieds dans vos chaussures. La plupart des randonneurs n’y accordent pourtant pas beaucoup d’importance. Mais ne négligez pas ce point. Vous devez lacer vos chaussures avec une certaine pression pour bien les maintenir. Des chaussures de randonnée bien lacées ressemblent à cette image.

Les blessures et accidents en randonnée sont causés beaucoup plus par des chaussures mal placées. En fait, lorsque votre chaussure n’est pas bien placée, votre pied bouge constamment. Il n’est pas du tout protégé. Il existe donc plusieurs types de lacets. Tâchez donc de bien les choisir et d’en faire bon usage surtout.

Par ailleurs, le pare-pierre d’une chaussure de randonnée est un facteur à considérer. Situé à l’avant de vos chaussures, il protège vos orteils, en cas de collision brusque. Vous devez absolument prendre en compte cela surtout lorsque vous effectuez vos randonnées sur des terrains accidentés.

Quels sont les différents matériaux de conception des chaussures de randonnée?

Généralement, les chaussures de randonnée sont fabriquées en synthétiques ou en cuir.

En synthétique

Les matières synthétiques sont notamment le Nylon, le Polyester et le Kevlar. Les chaussures en synthétiques sont très agréables à porter. Elles sont légères, souples, respirantes mais surtout de très bonne qualité.

Par contre, les chaussures de randonnée en synthétiques ne sont pas imperméables. Par conséquent, si vous les portez en saison pluvieuse, vos pieds ne seront pas du tout protégés de l’humidité.

En cuir

Les chaussures de randonnée en cuir sont d’une souplesse incroyable. Mais elles sont également durables dans le temps, car le cuir est un matériau naturellement imperméable et résistant. Ces caractéristiques permettent à vos chaussures de bien absorber l’eau. Cependant, avec le temps, vos chaussures s’alourdissent, vu qu’elles sont en cuir. De plus, en été, en pleine chaleur elles ne sont pas très pratiques. Dans ce cas, les chaussures de rando en synthétiques sont beaucoup plus recommandées.

A lire également: Top 14 des meilleures marques de chaussures de randonnée

Comment choisir ses chaussures de randonnée : en résumé

En résumé, choisir des chaussures de randonnée n’est pas aussi compliqué que cela ne semble. Si vous prenez en considération les critères suscités, vous tirerez facilement votre épingle du jeu. Outre les critères de choix suscités, soyez attentif au moment de l’essayage de vos chaussures de randonnée. Au final, c’est l’étape la plus importante dans le choix de vos paires. Pour y parvenir, gardez une paire de chaussettes de randonnée et essayez les paires choisies.

Dites-nous en commentaire quel type de chaussure vous intéresse ? Avez-vous eu des difficultés à trouver des chaussures qui conviennent à votre type de randonnée ?