Panier

Service client Français 🇫🇷

Livraison gratuite à partir de 50€ d’achat

Comment choisir une veste de randonnée imperméable ?

La randonnée est une activité qui ne s’improvise pas. Du parcours aux conditions météorologiques, en passant par l’alimentation et l’habillement, elle requiert une certaine attention de la part de celui qui souhaite la pratiquer. Étant donné que nulle n’est à l’abri des averses, une veste de randonnée imperméable pourrait s’avérer utile pour le randonneur. Dans cette optique, choisir la bonne veste peut s’avérer compliqué, en raison de la diversité des modèles proposés sur le marché. Pour donc être certains de conclure une bonne affaire, il serait beaucoup plus judicieux de se référer à certains aspects.

Faire la différence entre le système d’imperméabilité et le système de déperlance

Sur le marché, les vestes de randonnée sont commercialisées sous diverses formes. Suivant le système qu’elles arborent, elles peuvent démontrer ou non une certaine résistance à l’eau. À ce jour, l’imperméabilité est le système qui résiste le mieux aux averses.

Si cet aspect est connu de tous, il peut néanmoins être source d’égarement. En effet, de nombreuses personnes confondent généralement les vestes imperméables aux vestes déperlantes. Pour donc bien choisir votre veste imperméable, il est important que vous fassiez la différence entre ces deux concepts.

Veste imperméable

Connue de tous, la veste imperméable est un accessoire qui confère une protection optimale contre la pluie. Elle est constituée d’une matière microporeuse qui empêche la pénétration de l’eau dans vos vêtements. Ses pores sont conçus pour être 10 000 fois plus petits qu’une goutte de pluie. C’est ce qui lui permet de vous garder au sec, tout en favorisant la respiration au niveau de votre corps.

Suivant l’intensité de la pluie, une bonne veste imperméable absorbe l’eau dans une proportion donnée. Cependant, elle veille à ne pas la laisser atteindre vos vêtements. Bien entendu, cette saturation d’eau en surface pourrait piéger et empêcher l’évacuation de la transpiration.

Veste déperlante

Identique à la veste imperméable, la veste déperlante se distingue par des caractéristiques qui lui sont propres. De manière générale, elle est recouverte d’un tissu spécial qui lui permet de faire glisser l’eau sur sa surface. Ce procédé empêche l’engorgement et l’alourdissement du vêtement. À l’inverse d’un revêtement imperméable en guise de couche, un tissu déperlant ne peut absorber l’eau, et la durée de ses prouesses est limitée dans le temps.

Ainsi, une veste déperlante ne saurait résister aux averses intenses ou longues. Laissant passer l’eau au bout d’un certain temps, vous finirez par être mouillé. C’est sans compter qu’après les frottements et lavages, la propriété déperlante s’estompe en l’absence d’un traitement spécifique.

Softshell ou veste de pluie : faire le bon choix

plan rapprochée sur une femme en veste de randonnée qui baisse la tête avec la capuche sur la tête. La capuche est mouillée car il pleut.

Au cours de votre quête, vous serez confronté à plusieurs types de vestes de randonnée imperméables (pour homme comme pour femme). Parmi elles, les softshells et les vestes de pluie sont les plus appréciées des randonneurs lors d’un trek. Pour donc faire le bon choix, vous devez connaître les caractéristiques propres à ces deux types de vestes.

Softshell

La softshell est un terme anglais. En français, il renvoie à l’expression « coquille douce ». Concrètement, la softshell est un type de veste qui associe les propriétés d’un vêtement polaire et d’une parka. Bien qu’elle ne soit pas, à proprement dit, imperméable, elle possède un revêtement déperlant qui lui permet de vous protéger des petites averses. Dans la pratique, elle est capable de résister à une pluie fine sur une durée comprise entre 35 et 40 minutes.

Grâce à sa doublure polaire, elle offre une bonne protection contre les coups de vent. Par la même occasion, elle vous fournit un apport thermique supplémentaire. Conçue avec un matériau stretch, la softshell est un accessoire qui favorise la liberté de mouvement. Compte tenu de sa légèreté, elle a tendance à ne pas occuper trop de place. Bien entendu, elle n’est utile que lorsque le temps est plutôt clément.

Veste de pluie

La veste de pluie est un accessoire qui démontre une résistance extrême contre l’eau. Dotée d’une propriété imperméable, elle vous garde aisément au sec. Équipée d’un léger revêtement interne, elle vous protège contre les coups de vent. Pluie, neige, grêle et vent, rien ne semble lui résister. En dehors de cette protection optimale qui la caractérise, la veste à pluie permet d’éviter les pertes de chaleur qui peuvent être provoquées par les coups de vent. Avec une veste de pluie, la transpiration est évacuée sous forme de vapeur d’eau.

Malgré cette performance apparente, la veste de pluie comporte quelques faiblesses. Pour commencer, la protection thermique qu’elle offre est relativement faible. Vous aurez donc besoin d’une polaire afin de combler cette lacune. De plus, la veste de pluie est déconseillée pour les activités intensives parce qu’elle freine l’évacuation de la sueur. Il serait donc plus judicieux de l’utiliser uniquement en situation d’intempéries.

Mesurer le degré d’imperméabilité de votre veste

Afin d’être sûr d’acheter un bon accessoire, vous pouvez mesurer le degré d’imperméabilité des vestes qui vous sont proposées. De manière générale, cette donnée se mesure en mm ou en Schmerber (unité énoncée par la norme EN 20 811). En dehors des vestes de randonnée, elle est observable au niveau des pantalons de pluie et des tentes. Au cours d’une averse, la pression émise par l’eau sur un vêtement est estimée entre 1 400 et 2000 Schmerber.

En prenant également en compte la pression que vous exercerez, une imperméabilité d’environ 2 000 mm devrait suffire pour une journée de randonnée. Cependant, une telle estimation n’est point valable pour les longues expéditions en nature. En moyenne, vous avez besoin d’une imperméabilité d’au moins 10 000 mm, si vous envisagez de faire une randonnée de plusieurs jours. Une veste de randonnée est considérée comme un accessoire parfaitement étanche si son degré d’imperméabilité atteint les 20 000 mm.

Pour les conditions climatiques extrêmes, un minimum de 30 000 mm est requis. Dans le cadre d’une randonnée lambda, gardez à l’esprit que les 20 000 mm d’imperméabilité doivent amplement suffire. Si vous ignorez comment avoir cette information, sachez qu’elle est généralement mentionnée au niveau des étiquettes. Tâchez donc de la vérifier sur les différentes vestes qui vous seront proposées.

Rechercher une bonne membrane

En tant qu’activité, la randonnée demande un certain nombre d’efforts physiques. Suivant la nature de votre parcours, votre corps sera amené à produire beaucoup ou peu de sueur. Vous aurez donc besoin d’une veste qui favorise l’évacuation de cette transpiration. Peu importe son degré de protection, une bonne veste imperméable doit être équipée d’une membrane respirante qui ne bloque pas l’humidité à l’intérieur.

Dotée de plusieurs pores microscopiques, ladite membrane doit se présenter sous la forme d’une fine couche de polyétrafluoroéthylène expansé. Une alternative s’offre à vous pour vérifier la présence de cette fonctionnalité au niveau de votre veste. Dans un premier temps, vous pouvez vérifier le RET (Résistance, Évaporation, Transmission) des vestes qui vous seront proposées. En tant que donnée, le RET vous permet d’évaluer la résistance qu’oppose le revêtement face à l’évacuation de l’humidité produit par votre corps.

Exprimé en Pa x m2/W, il est positif lorsqu’il est faible. Autrement dit, un RET inférieur à 10 démontre une meilleure respirabilité qu’un RET supérieur à 15. La deuxième donnée qui permet de vérifier la respirabilité d’une veste est le MVTR (Moisture, Vapour, Transmission, Rate). Il renvoie à la quantité d’eau évaporée au m2 en 24 h. Il s’exprime en g/m/24h. Contrairement au RET, il est plus avantageux une fois élevé. Il faut compter, en moyenne, 10 000 g/m2/24h pour une veste respirante.

Faire son choix en fonction du temps

L’un des meilleurs moyens de ne pas se louper en choisissant sa veste imperméable, c’est de se référer au temps. En utilisant cette méthodologie, vous augmentez vos chances de dénicher un bon accessoire. À cet effet, la démarche à suivre est relativement simple. Attention cependant en montagne, la météo peut vite changer.

Par temps de fortes averses ou de neige

Vous avez besoin d’une protection renforcée, si vous effectuez votre randonnée dans une période sujette aux fortes averses ou à la tombée de la neige. Par conséquent, vous devez vous assurer d’avoir une veste ayant un fort degré d’imperméabilité. Sa structure doit être composée d’une membrane respirante qui favorise l’évacuation de l’humidité. Quant aux coutures et fermetures, elles doivent être étanches à tous les niveaux.

Par temps froid

En temps de fraîcheur, il est important de s’assurer d’avoir une bonne isolation thermique. Vous aurez donc besoin d’une veste imperméable qui possède un apport thermique plutôt élevé. Retenez bien que plus celui-ci sera élevé, plus votre corps sera maintenu au chaud. Les coups de vent vous seront alors épargnés.

Par temps de chaleur

Eh oui ! Une veste imperméable est également utile en temps de chaleur. Même si elle restera la plupart du temps au fond de votre sac, vous devrez l’emporter pour les potentiels changements de conditions climatiques. Ainsi, un modèle léger et compressible devrait aisément faire l’affaire.

A lire également : Comment s’habiller pour une randonnée ?

Privilégier les bonnes finitions

Il est de notoriété qu’un bon accessoire présente généralement de bonnes finitions. Cette règle est d’autant plus utile qu’elle vous permet d’affiner le choix de votre veste imperméable. Suivant vos habitudes et besoins, voici les finitions que vous devrez privilégier.

Le col

La plupart du temps, plusieurs personnes manquent de vérifier le col de leur veste de randonnée avant de l’acheter. Cette manière de procéder n’est pas très judicieuse. En effet, le col est un élément qui mérite de l’attention, puisqu’il est constamment en contact avec l’une des zones sensibles du corps : le cou.

Pour pérenniser votre confort, il doit être fabriqué avec des matériaux non irritants. De même, le col est l’une des principales voies que l’eau peut emprunter pour atteindre vos vêtements. Afin d’éviter tout désagrément, vous devez veiller à ce qu’il soit une bonne découpe. Ses boutons de pression doivent également être bien placés.

La capuche

En vous engageant dans une randonnée, vous vous exposez aux intempéries qui peuvent subvenir. Par conséquent, vous aurez besoin d’une veste équipée d’une bonne capuche. En plus d’être fonctionnelle, elle doit avoir une propriété imperméable au même titre que les autres parties de la veste. Pour vous protéger contre le vent et les ruissellements d’eau, elle doit être équipée d’une visière.

Un système de réglage par cordons élastiques devrait améliorer votre confort et accroître la liberté de vos mouvements. Si vous aimez effectuer les randonnées à vélos, il serait dommage que votre capuche vous gêne sous l’action du vent. L’idéal serait donc une capuche amovible que vous pouvez retirer en l’absence d’averses.

Les renforts

Avoir des renforts sur votre veste serait très profitable pour vous. En cas d’utilisation intensive, ceux-ci préservent votre veste contre les risques d’usures ou d’endommagements rapides. Par exemple, une doublure supplémentaire au niveau du tissu serait un excellent type de renfort.

En plus d’accroître l’épaisseur, cela aidera votre veste à mieux résister aux frottements répétitifs des bretelles de votre sac à dos. Par la même occasion, vous noterez que l’imperméabilité est renforcée. Tout cela, c’est sans compter le confort que ce renfort apportera à votre veste.

La fermeture principale

La fermeture principale est un élément très important pour une veste de randonnée imperméable. Si elle est de mauvaise qualité, elle est source de désagréments pour vous. Par exemple, une fermeture non étanche réduit considérablement l’imperméabilité de votre veste. En cas d’intempéries, elle éprouve du mal à empêcher l’infiltration de l’eau.

Vous risquez donc de vous retrouver mouillé. Afin d’éviter ce genre de situation, il est préférable d’opter pour une fermeture principale étanche. En plus de résister à l’eau, celle-ci augmente la légèreté de votre veste. En dehors de la version étanche, la fermeture à rabat est une bonne alternative pour un look plus urbain.

Le système de réglage

modèle de conception 2D d'une veste de randonnée

Une veste imperméable équipée d’un bon système de réglage sait s’adapter à son utilisateur. En plus d’offrir une protection renforcée, elle dispose d’une meilleure ergonomie. Dans cette optique, il serait avantageux de rechercher des réglages supplémentaires lors du choix de votre veste.

Pour une adaptation optimale à votre morphologie, cherchez une option de serrage au niveau des hanches ou en bas de veste. Sur certains modèles, les cordons situés en bas sont accessibles depuis les poches repose-mains. Cette fonctionnalité est très intéressante, dans la mesure où elle vous permet de procéder au réglage sans exposer vos mains.

Les poches

Les poches doivent impérativement être vérifiées, lors de l’achat de votre veste imperméable. Si elles sont mal positionnées, elles peuvent être inaccessibles. Parallèlement, des poches trop petites ne vous permettront pas de ranger tous les effets que vous aimeriez avoir sous la main. Afin d’avoir des poches bien configurées, le mieux serait de vous référer à vos habitudes.

Par exemple, vous pouvez exiger une poche haute, si vous manipulez régulièrement une carte sur votre parcours. Pour votre portefeuille ou vos pièces d’identité, une poche interne devrait être utile. Étant donné que les intempéries sont à prévoir, veillez à avoir des poches étanches. L’idéal serait qu’elles disposent d’une fermeture étanche ou d’un système à rabat.

Les poignets

Des poignets adaptés à vos besoins ne manqueront pas d’accroître votre confort. Pour commencer, assurez-vous d’avoir des poignets de bonne taille. Cela vous aidera à freiner l’infiltration de l’eau en cas d’averse. Des poignets élastiques devraient parfaitement faire l’affaire, puisqu’ils s’adapteront à votre morphologie.

Bien entendu, les poignets élastiques vous demanderont une certaine attention. Vous devez veiller à ne pas trop tirer sur eux, afin de ne pas les endommager. Si vous souhaitez une autre solution, optez alors pour des poignets équipés de velcro. Selon les conditions climatiques, ces derniers vous permettront de moduler le degré de serrage.

Les fermetures de ventilation

Les intempéries peuvent subvenir à tout moment, lors d’une expédition en pleine nature. Cependant, ces moments d’intempéries peuvent être brefs. De même, il est possible qu’ils soient suivis de moments plus doux. Face à ce genre de situation, la plupart des randonneurs cherchent à prendre un peu plus d’air.

Ayant cerné ce besoin, certains concepteurs incorporent des fermetures de ventilation aux vestes qu’ils proposent. Généralement placées sous les bras, celles-ci vous permettent de vous aérer sans pour autant retirer votre veste. Cette fonctionnalité peut s’avérer très utile dans certaines situations.

Le design

Qui dit bonnes finitions sous-entend nécessairement un bon design. Bien que la veste imperméable ait un caractère fonctionnel, elle n’en demeure pas moins un accessoire de mode. Son design doit donc correspondre à vos critères en matière de goût. Si vous aimez vous fondre dans le décor, une veste à imprimé sauvage devrait correspondre à vos attentes.

Afin de créer un contraste évident avec la nature, vous pouvez opter pour une veste qui présente une couleur flashy (orange, jaune, violet, rouge…). Un revêtement moins salissant arborerait, en partie, des couleurs sombres (noir, marron foncé, bleu nuit…). Quoi qu’il en soit, n’hésitez pas à vous faire plaisir en choisissant le design de votre veste.

Choisir sa veste de randonnée imperméable : en résumé

Vous avez désormais toutes les cartes en main pour bien choisir votre veste de randonnée imperméable. Il ne vous reste qu’à passer à l’acte, afin de dénicher l’accessoire qui sera votre allié contre les variations climatiques. Quelle type de veste avez-vous choisi ? Dites nous en commentaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.